©copyright by Barbara Greindl

Barbara a été baignée dans l’art depuis toute petite. Fille d’une mère artiste, restauratrice de tableaux anciens et d’un père au caractère artistiquement décalé. Elle a toujours aimé dessiner, peindre, réaliser des croquis rapides et travaille également la terre et l’aluminium pour réaliser, en 3D cette fois, des figurines, des femmes et des portraits. Elle passe beaucoup de temps dans l’atelier de sa maman et à l’académie de Braine l'Alleud où elle suit les cours de peinture, dessin et sculpture. Elle décide ensuite de se lancer dans les études de restauration d’Oeuvres d’Art à l’institut st Luc de Liège. Elle y apprend beaucoup et travaille sa pratique au quotidien. A la sortie de ses études, elle trouve une place dans un atelier renommé à Anvers dans lequel elle travaillera sur des chefs d’oeuvre, dont des Rubens et des Rembrandt. En parallèle elle ouvre son propre atelier et travaille beaucoup, principalement sur des tableaux du 16 et 17ème siècle.

A force de « réparer » les blessures que les oeuvres ont subies au cours du temps, même si c’est un apprentissage technique immesurable, Barbara se sent « coincée » par un système dans lequel elle ne peut absolument pas créer… Elle décide alors, après 8 ans dans ce domaine, de laisser de côté la restauration pour se lancer en tant que peintre et réaliser ses propres tableaux. Elle emporte avec elle, le bagage technique assimilé pendant toutes ces années pour ne se consacrer qu’à ce qui l’a fait vibrer :  inventer, créer son monde, imaginer, rêver… Elle a un penchant pour la « Nature » qui selon elle nous dépasse tellement et affectionne tout particulièrement l’Eau et le Reflet que celle-ci renvoie. Techniquement, elle est attirée par toutes sorte de matériaux et peint sur toile, bois, métal, plexiglass, …Elle utilise principalement de la peinture à l’huile (sauf si le support ne le veut pas) et prend des cours de dorure pour intégrer la feuille d’or, de cuivre et d’argent à ses compositions. 

Pour La Délicieuse, cinquième édition de We Are Artists, expositions que Barbara co-organise, elle a voulu, par le thème qui s’apparente à l’alimentaire, transmettre une certaine parodie de ce qui se passe sur notre petite planète dans ce domaine. Pour réaliser ses oeuvres, elle a senti le besoin de passer au 3D et les exposera donc sous forme de sculptures. Les sujets évoqués sont graves mais traités avec humour et amour. L’absurde dont fait parfois preuve notre société est rendu chaleureusement avec un esthétisme soigné et amusé. Encore une fois, techniquement Barbara se fait plaisir avec différents matériaux, de la résine, des coquilles d’oeufs (le thème de la vie est bien présent), des coques, des coquillages, des boîtes de conserve, de la terre, du miroir,… et ne se lasse pas de créer.

En parallèle Barbara organise également des stages de peinture dans son atelier. elle adore colorer ces semaines-là par la compagnie de ses grands et petits élèves qui lui apportent tellement de joie et de bonheur par leur spontanéité et leur présence tout simplement.

L’art ça s’impose, ça se partage, ça se vit, ça chamboule, ça transforme, ça apaise,..
Vive l’Art !